Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
PSMPhotographers PSMPhotographers/ Paul, Sylvain et Martine MEUNIER

La Rotonde SNCF à Marseille

psmphotographer

Bâtie en 1889, la rotonde Pautrier (du nom de la rue voisine, baptisée en 1904 en mémoire d'Alphonse Pautrier, chef de section du PLM et maire de Bouc-Bel-Air), fait partie d'une génération de rotondes qui accompagnaient la ligne Paris-Lyon-Marseille, colonne vertébrale des chemins de fer français. Par sa forme circulaire, elle permettait d'assurer l'entretien des locomotives à vapeur en utilisant une plaque tournante centrale qui permettait de déplacer les locomotives en direction des différents ateliers. Si la rotonde a servi jusqu'en 2008, elle est tombée dans l'obsolescence depuis. 

L’étoile ferroviaire de la gare Saint-Charles est intacte. Seule sa coupole centrale a été supprimée en 1922. Son pont tournant ne semble plus marcher. Isolée dans cette gare « en cul-de-sac », interdite d’accès, elle reste pourtant un modèle unique de la Compagnie du PLM. De 90 mètres de diamètre, elle pouvait recevoir 54 machines. Elle était dotée de soutes à charbon, de cuves à lessive et d’une grue de levage des essieux. A l’époque, il était indispensable de vider régulièrement les cendriers des locomotives, de les graisser, de les laver à l’eau du canal de Marseille. 

 

Quelques photos de la rotonde Pautrier, ci-dessous.

Quelques photos de la rotonde Pautrier, ci-dessous.

La Rotonde SNCF à Marseille
La Rotonde SNCF à MarseilleLa Rotonde SNCF à MarseilleLa Rotonde SNCF à Marseille
La Rotonde SNCF à MarseilleLa Rotonde SNCF à MarseilleLa Rotonde SNCF à Marseille
La Rotonde SNCF à MarseilleLa Rotonde SNCF à MarseilleLa Rotonde SNCF à Marseille
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires